Berne, 18.03.2016 - Les Prix du cinéma suisse ont été décernés ce soir pour la dix-neuvième fois, en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Les fictions « Köpek » et « La Vanité » et le documentaire « Above and Below » ont chacun été récompensés dans deux catégories. Le Prix spécial de l'Academie revient en outre à « Köpek » et « Above and Below » pour le mixage du son. La remise des prix a eu lieu au Schiffbau de Zurich et a été retransmise en direct sur la SRF, la RTS et la RSI.

« Köpek » a été distingué dans deux catégories : Esen Isik est reparti avec le Quartz du meilleur film de fiction et Beren Tuna avec celui de la meilleure interprétation féminine. Le Prix spécial de l’Académie est lui décerné d’une part à Guido Keller pour le mixage de « Köpek » et de l’autre à Jacques Kieffer pour le mixage « d’Above and Below » . « Above and Below » remporte en outre les prix du meilleur documentaire et du meilleur montage. Patrick Lapp repart avec le Quartz de la meilleure interprétation masculine et Ivan Georgiev avec celui de la meilleure interprétation dans un second rôle pour leurs prestations dans « La Vanité ».

Autres lauréats, le court métrage « Kacey Mottet Klein, Naissance d’un acteur » d’Ursula Meier et « Erlkönig » de Georges Schwizgebel dans la catégorie Meilleur film d’animation. Le prix du meilleur scénario va à « Nichts passiert » de Micha Lewinski. Marcel Vaid a été distingué pour la musique de « Als die Sonne vom Himmel » fiel et Felix von Muralt pour la photographie de « Schellen-Ursli ». Enfin, Frederic Siegel a remporté le prix du meilleur film de diplôme, décerné pour la première fois cette année, pour « Ruben leaves ».

Renato Berta a reçu le Prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre. Alain Berset a fait l’éloge du caméraman : « Meilleur allié de l’acteur, le cameraman est aussi le nôtre – celui du spectateur. Ce rôle d’agent double, Renato Berta l’a joué à la perfection dans plus d’une centaine de productions. La 'Nouvelle Vague', puis la 'Nouvelle Vague suisse', portent sa griffe. »

Le Prix du cinéma suisse est un engagement de l’Office fédéral de la culture. Il est soutenu par la SRG SSR et l’Association « Quartz » Genève Zurich et organisé en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure.

La prochaine édition du Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 24 mars 2017 au Bâtiment des Forces Motrices à Genève.

Photos de presse de la remise des prix Des photos de presse de la manifestation sont disponibles dès 22 h dans la rubrique Médias du site www.prixducinemasuisse.ch. Adresse pour l'envoi de questions: Ursula Pfander, attachée de presse du Prix du cinéma suisse 2016, 079 628 22 71, media@schweizerfilmpreis.ch

https://twitter.com/PrixcinemaCH www.facebook.com/prixducinemasuisse www.instagram.com/prixducinemasuisse www.schweizerfilmpreis.ch www.bak.admin.ch

Berne, 27.01.2016 - Les nominés au Prix suisse du cinéma 2016 ont été désignés aujourd’hui dans le cadre de la Nuit des nominations. Quelque 600 invités représentant la branche du cinéma se pressaient dans la salle de concert de Soleure pour assister à cette annonce solennelle. La remise des prix du cinéma suisse se tiendra pour la seconde fois au Schiffbau de Zurich le 18 mars en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Pendant la semaine des nominés qui aura lieu du 14 au 20 mars 2016 à Zurich et à Genève, le public pourra voir en salle les films des nominés et discuter avec les réalisateurs. Soixante-dix films répartis dans 12 catégories sont inscrits au Prix du cinéma suisse, avec pour la première fois des films concourant dans la nouvelle catégorie « Films de diplôme ». Les quelque 260 membres de l’Académie du cinéma suisse ont examiné et jugé chacune des œuvres présentées. Les résultats de cette consultation anonyme ont valeur de recommandation pour la commission de nomination. Nominations au Prix du cinéma suisse 2016

Meilleur film de fiction 25'000 CHF par nomination AMATEUR TEENS (Niklaus Hilber) HEIMATLAND (Jan Gassmann, Jonas Meier, Benny Jaberg, Tobias Nölle, Lionel Rupp, Lisa Blatter, Gregor Frei, Michael Krummenacher, Carmen Jaquier, Mike Scheiwiller) KÖPEK (Esen Isik) LA VANITÉ (Lionel Baier) NICHTS PASSIERT (Micha Lewinsky)

Meilleur documentaire 25'000 CHF par nomination ABOVE AND BELOW (Nicolas Steiner) ALS DIE SONNE VOM HIMMEL FIEL (Aya Domenig) DIRTY GOLD WAR (Daniel Schweizer) GROZNY BLUES (Nicola Bellucci) IMAGINE WAKING UP TOMORROW AND ALL MUSIC HAS DISAPPEARED (Stefan Schwietert)

Meilleur court métrage 10'000 CHF par nomination JUST ANOTHER DAY IN EGYPT (Corina Schwingruber Ilić, Nikola Ilić) KACEY MOTTET KLEIN, NAISSANCE D'UN ACTEUR (Ursula Meier) LE MUR ET L'EAU (Alice Fargier) PEDRO M, 1981 (Andreas Fontana) SUBOTIKA. LAND OF WONDERS (Peter Volkart)

Meilleur film d’animation 10'000 CHF par nomination ERLKÖNIG (Georges Schwizgebel) ISLANDER'S REST (Claudius Gentinetta, Frank Braun) LUCENS (Marcel Barelli)

Meilleur scénario 5'000 CHF par nomination KÖPEK (Esen Isik) LA VANITÉ (Lionel Baier / Julien Bouissoux) NICHTS PASSIERT (Micha Lewinsky)

Meilleure interprétation féminine 5'000 CHF par nomination Beren Tuna in KÖPEK Annina Walt in AMATEUR TEENS Annina Walt in NICHTS PASSIERT

Meilleure interprétation masculine 5'000 CHF par nomination Wolfram Berger in RIDER JACK Bruno Ganz in HEIDI Patrick Lapp in LA VANITÉ

Meilleure interprétation dans un second rôle 5'000 CHF par nomination Chiara Carla Bär in AMATEUR TEENS Ivan Georgiev in LA VANITÉ Leonardo Nigro in SCHELLEN-URSLI

Meilleure musique de film 5'000 CHF par nomination ALS DIE SONNE VOM HIMMEL FIEL (Marcel Vaid) HEIDI (Niki Reiser) KÖPEK (Marcel Vaid)

Meilleure photographie 5'000 CHF par nomination GIOVANNI SEGANTINI - MAGIE DES LICHTS (Pio Corradi) KÖPEK (Gabriel Sandru) SCHELLEN-URSLI (Felix von Muralt)

Meilleur montage 5'000 CHF par nomination ABOVE AND BELOW (Kaya Inan) HEIDI (Michael Schaerer) HEIMATLAND (Kaya Inan)

Meilleur film de diplôme 2'500 CHF par nomination PROCEDERE: (Delia Schiltknecht) RUBEN LEAVES (Frederic Siegel) UNE HISTOIRE SIMPLE, LA MIENNE, LA TIENNE ET CELLE DE M. (Atefeh Yarmohammadi)

Choix des nominés Le Département fédéral de l’intérieur désigne parmi les membres de l’Académie du cinéma suisse une commission de cinq membres qui choisit les nominés en s’inspirant des recommandations des 260 membres de l’Académie. Présidée par Ivo Kummer, le chef de la section Cinéma de l’OFC, la commission de nomination est composée des personnalités suivantes : Balz Bachmann, musicien et compositeur, Zurich; Corinna Glaus, casting, Zurich; Pierre Monnard, réalisateur, Châtel-Saint-Denis; Marco Ettore Zucchi, journaliste, Mendrisio; Françoise Deriaz, journaliste, Pully. La semaine des nominés Pendant la semaine de la remise des prix, les salles du Grütli à Genève et le Filmpodium de Zurich présentent les films des nominés du 14 au 20 mars. Ces manifestations publiques encadrent la remise des prix proprement dite et offrent au public l’occasion d’avoir un dialogue direct avec les réalisateurs.

La remise des prix La 19e remise des prix du cinéma suisse a lieu vendredi 18 mars 2016 au Schiffbau de Zurich en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Cette reconnaissance officielle donnée à la création cinématographique suisse est réalisée par l’Office fédéral de la culture en partenariat avec la SRG SSR et l’Association « Quartz » Genève Zürich et organisée en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du Cinéma Suisse et les Journées de Soleure.

Une nouvelle catégorie: les « Films de diplôme » Les films réalisés au terme de la formation à une école cinématographique concourent pour la première fois dans leur propre catégorie au Prix du cinéma suisse. La condition de participation est qu’ils soient produits ou coproduits dans le cadre de l’école et non chez un producteur indépendant. Cette nouvelle catégorie va donner davantage de visibilité aux films de diplôme et facilitera aux réalisateurs le passage à la création cinématographique indépendante. Avec seulement 4 films en lice, le nombre de films nominables dans cette catégorie est encore insatisfaisant. Une progression est attendue pour 2017. Les films de diplôme tournés avec des sociétés de production indépendantes peuvent continuer de concourir dans les autres catégories.

Informations complémentaires: - Photos de presse de la Nuit des nominations On trouvera le 27 janvier à partir de 21 h 45 des photos de la nuit des nominations sur le site www.schweizerfilmpreis.ch/fr/, rubrique « Médias ».

  • Accréditation au Prix du cinéma suisse 2016 L’invitation pour l’accréditation à la remise des prix à Zurich sera envoyée en février 2016.

  • Le Prix du cinéma suisse sur les médias sociaux Le public et les représentants des médias peuvent s’informer en continu sur Twitter.


Adresse pour l'envoi de questions Anne Weibel, responsable de la communication, Office fédéral de la culture, T 058 462 79 85, anne.weibel@bak.admin.ch


Auteur Office fédéral de la culture http://www.bak.admin.ch

Ci-joint vous trouverez un bref aperçu des films et personnes éligibles à la nomination pour le Prix du cinéma suisse 2016. Cette année il y a 70 films de fiction, documentaires, courts-métrages et films d’animations éligibles à la nomination. L’outil de vote en ligne est disponible depuis le 22 décembre 2015. Il est possible de voter jusqu’au 25 janvier 2016 à midi. Votre code d’accès personnel pour l’outil de vote en ligne sera envoyé avant noel du notaire François von May par post. Les nominations dans les catégories «Meilleur film de fiction», «Meilleur documentaire», «Meilleur court métrage», «Meilleur film d’animation», «Meilleur scénario», «Meilleure interprétation féminine», «Meilleure interprétation masculine», «Meilleure interprétation dans un second rôle», «Meilleure musique de film», «Meilleure photographie», «Meilleur montage» et «Meilleur film de diplôme» seront rendues publiques à l’occasion de la Nuit des Nominations le 27 janvier 2016 dans le cadre des Journées de Soleure. Les membres de l’Académie sont invités à la Nuit des Nominations.

Les candidats au Prix du cinéma suisse seront désignés le 27 janvier 2016. La manifestation organisée aux Journées de Soleure est le prélude solennel de la remise des prix du 18 mars qui se tiendra au Schiffbau de Zurich pour la deuxième fois. Comme chaque année, les films des nominés seront présentés à Zurich et à Genève pendant la semaine précédant la remise des prix.

Un total de 70 films ont été inscrits pour le Prix du cinéma suisse 2016, dont 19 films de fiction, 22 documentaires, 16 courts métrages, 9 films d’animation et, nouvelle catégorie, 4 films de diplôme. Réalisés au terme d’une formation cinématographique, ces films sont admis pour la première fois au Prix du cinéma suisse en tant que catégorie autonome. Les nominés ainsi que le prix d’honneur et le prix spécial de l’Académie se partageront une somme de 477 500 francs.

Les distinctions sont réparties en douze catégories, avec cinq nominations dans les catégories « Meilleur film de fiction », « Meilleur documentaire » et « Meilleur court métrage » et trois dans les catégories « Meilleur film d’animation », « Meilleur film de diplôme », « Meilleur scénario », « Meilleure interprétation féminine », « Meilleure interprétation masculine », « Meilleure interprétation dans un second rôle », « Meilleure musique de film », « Meilleure photographie » et « Meilleur montage ».

Nuit des nominations Conformément à la tradition, l’annonce des nominés aux Prix du cinéma suisse aura lieu l’avant-dernier jour des Journées de Soleure. Le 27 janvier 2016, quelque 600 invités du monde du cinéma fêteront à nouveau leurs collègues nominés au Konzertsaal.

Semaine des nominés La Semaine des nominés aura lieu du 14 au 20 mars 2016 en marge de la remise des prix. Les nominés y seront mis à l’honneur aux Cinémas du Grütli à Genève et au Filmpodium à Zurich. Cette manifestation offre l’occasion au public de dialoguer directement avec les professionnels du cinéma.

Nouvelle catégorie : « Les films de diplôme »

Les films réalisés au terme de la formation à une école cinématographique concourent pour la première fois dans leur propre catégorie au Prix du cinéma suisse. La condition de participation est qu’ils soient produits ou coproduits dans le cadre de l’école et non chez un producteur indépendant. Cette nouvelle catégorie va donner davantage de visibilité aux films de diplôme et facilitera aux réalisateurs le passage à la création cinématographique indépendante. Avec seulement 4 films en lice, le nombre de films nominables dans cette catégorie est encore insatisfaisant. Une progression est attendue pour 2017. Les films de diplôme tournés avec des sociétés de production indépendantes peuvent continuer de concourir dans les autres catégories.

La cérémonie de remise des prix La 19e remise du Prix du cinéma suisse a lieu le vendredi 18 mars 2016 au Schiffbau à Zurich. Cette mise à l’honneur du cinéma suisse est réalisée par l’Office fédéral de la culture en partenariat avec SRG SSR et l’Association « Quartz » Genève Zürich et en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure. La Confédération l’organise depuis 2012.

Procédure de sélection pour les Prix du cinéma suisse Le Département fédéral de l’intérieur nomme une commission composée de cinq membres de l’Académie du Cinéma Suisse. Cette commission annonce les nominations sur la base de la recommandation des quelque 350 membres de l’Académie. En février 2016, les membres de l’Académie habilités à voter désigneront parmi les finalistes les lauréates et lauréats des Prix du cinéma suisse 2016.

Informations sur la nuit des nominations 2016 La Nuit des nominations, qui aura lieu le 27 janvier au Konzertsaal de Soleure, débutera à 17 h 30. Le nom des nominés sera dévoilé à 18 heures. Le communiqué de presse sera publié le 27 janvier à 19 heures sur le Newsservice de la Confédération www.news-service.admin.ch. Des images de la manifestation seront disponibles à partir de 19 h 30 environ sur le site www.prixducinemasuisse.ch..

Renseignements Anne Weibel, responsable de la communication, Office fédéral de la culture, tél. 058 462 79 85, anne.weibel@bak.admin.ch

Les représentants des médias qui envisagent de rédiger une contribution sur la nuit des nominations vont chercher leur accréditation auprès des Journées de Soleure : Ursula Pfander, presse@solothurnerfilmtage.ch.

L’invitation pour l’accréditation à la remise des prix à Zurich sera envoyée en février 2016.

Nous remercions les membres qui ont complété leurs profils et qui ont effectué leurs paiements de la cotisation annuelle. Les membres, qui auront versé leur cotisation, recevront désormais automatiquement l’accès à la plate-forme VOD et pourront visionner tous les films éligibles de toutes les catégories.

L’iscription pour la procédure de nomination (vote dans l’outil de vote) sera possible jusqu’au 9 décembre 2015 aussi sur la nouvelle gestion des membres

Les Prix du cinéma suisse ont été décernés ce soir pour la 18e fois en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Le docufiction « Le Cercle » a obtenu quatre distinctions dont celle du meilleur film. Un des autres gagnants de la soirée est « Electroboy », qui a été primé dans deux catégories. Le « Quartz » de la meilleure interprétation féminine va à Sabine Timoteo, celui de la meilleure interprétation masculine à Sven Schelker. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée au Bâtiment des Forces Motrices à Genève et a été retransmise en live stream sur rts.ch. « Le Cercle » est récompensé dans quatre catégories : Stefan Haupt reçoit le « Quartz » du meilleur film de fiction et celui du meilleur scénario qu’il partage avec Christian Felix, Ivan Madeo et Urs Frey. Le film vaut également à Sven Schelker le prix du meilleur acteur et à Peter Jecklin celui de la meilleure interprétation dans un second rôle.

Le meilleur documentaire est « Electroboy » de Marcel Gisler, qui rapporte également le « Quartz » du meilleur montage à Thomas Bachmann. « Discipline » de Christophe M. Saber remporte le « Quartz » du meilleur court métrage et « Timber » celui du meilleur film d’animation. Sabine Timoteo reçoit le prix de la meilleure actrice pour sa prestation dans « Driften ». Mathieu Urfer, Marcin de Morsier, John Woolloff et Ariel Garcia sont récompensés pour la meilleure musique dans « Pause ». Lorenz Merz se voit décerner le prix de la meilleure photographie pour son travail dans « Chrieg ». Le Prix spécial de l’Académie va à Patrick Lindenmaier pour son Picture Design dans les films suisses. Il a collaboré à de nombreux films suisses nominés, entre autres à Electroboy, Thuletuvalu, Broken Land, Bouboule et L’Abri.

Jean-Luc Godard a reçu le prix d’honneur pour l’ensemble de son œuvre cinématographique. Pour des raisons de santé, il ne pouvait pas être présent personnellement à la cérémonie. Toutefois, le cinéaste s’est adressé aux invités avec un message vidéo. Le conseiller fédéral Alain Berset a prononcé un éloge en l’honneur du réalisateur : « Votre cinéma est un mélange des genres, comme des formes. Il est la poésie née sur le limon du quotidien. Il est amateurisme savamment dosé, folie triste et pessimisme joyeux. Il est tantôt sociologie, tantôt politique. Il est musique des phrases et grammaire des bruits. Ce cinéma-là, c’est du jazz. »

Le Prix du cinéma suisse est une proposition de l’Office fédéral de la culture réalisée en partenariat avec la SSR et l’Association « Quartz » Genève Zürich et en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure.

La prochaine édition du Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 18 mars 2016 au Schiffbau à Zurich.

Photos de presse de la cérémonie de remise des prix : Les photos de presse de la manifestation sont disponibles dès 22 heures sur le site www.schweizerfilmpreis.ch (rubrique « Médias »).

Le Prix spécial de l’Académie du Cinéma Suisse 2015 va à Patrick Lindenmaier pour son soutien créatif intarissable qui permet aux cinéastes suisses de traduire leurs idées artistiques et visuelles. Motivation: Patrick Lindenmaier a travaillé sur onze films concourant au Prix du Cinéma Suisse 2015, en offrant sa grande sensibilité, son savoir-faire précieux et son inventivité inépuisable, afin de permettre à chaque film de trouver son esthétique et son atmosphère visuelle singulières. C’est un technicien fort chevronné, un artiste, dont le travail prodigieux rassemble les diverses régions de la Suisse et fait rayonner durablement la qualité de notre cinéma dans le monde.

Le prix d’honneur décerné à Jean-Luc Godard récompense un cinéaste visionnaire et un virtuose du montage dont les œuvres d’avant-garde ont inspiré des générations de cinéastes dans le monde entier. Le Conseiller fédéral Alain Berset remettra le «Quartz» au réalisateur à l’occasion de la remise des prix du cinéma suisse 13 mars au Bâtiment des Forces Motrices à Genève. L’Office fédéral de la culture décerne le prix d’honneur à Jean-Luc Godard pour l’ensemble de son œuvre cinématographique dans le cadre du Prix du cinéma suisse 2015. Jean-Luc Godard est considéré comme une des figures de proue de la Nouvelle Vague. Le prix est doté de 30 000 francs. Une distinction pour Jean-Luc Godard Jean-Luc Godard rencontre le succès international dès son premier long métrage « À bout de souffle », sorti en 1960. Ce film interprété par Jean-Paul Belmondo et Jean Seberg devient le symbole du mouvement de la Nouvelle Vague. Les idées non conventionnelles du cinéaste, sa façon de déconstruire la structure narrative traditionnelle et le regard critique qu’il porte sur le monde et la société ont pu parfois déconcerter le public. Le rapport à l’image et à la langue a toujours été au cœur de la réflexion de l’artiste, comme en témoigne encore sa dernière œuvre « Adieu au langage » présentée en avant-première à Cannes en 2014 et distinguée par le Prix du jury.L’œuvre de Jean-Luc Godard est riche de 40 films et expériences vidéo. Ses films sont mondialement connus et ont marqué plusieurs générations de cinéastes. Jean-Luc Godard a également nourri la réflexion critique sur sa propre œuvre et sur les œuvres de ses pairs en signant notamment de nombreuses contributions pour la revue française des « Cahiers du Cinéma ». D’origine franco-suisse, Jean-Luc Godard est citoyen de Gland depuis 1953. La semaine des nominés En marge de la remise des prix, la semaine du 9 au 15 mars 2015 sera consacrée aux films en compétition avec une série de manifestations programmées aux Cinémas du Grütli à Genève et au Filmpodium à Zurich. Ces manifestations organisées par l’Association « Quartz » Genève Zürich donnent au public la possibilité de dialoguer directement avec les cinéastes. Des films de Jean-Luc Godard, lauréat du prix d’honneur, seront également montrés à cette occasion. Pour le programme, voir www.prixducinemasuisse.ch
La cérémonie de remise des prix La 18e cérémonie de remise des Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 13 mars au Bâtiment des Forces Motrices à Genève en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Cette mise à l’honneur le cinéma suisse est réalisée par l’Office fédéral de la culture en partenariat avec SRG SSR et l’Association « Quartz » Genève Zürich et en collaboration avec Swiss Films, l’Académie du cinéma suisse et les Journées de Soleure.

Les nominations au Prix du cinéma suisse 2015 ont été annoncées aujourd’hui, lors de la Nuit des nominations qui a réuni dans la Konzertsaal de Soleure plus de 600 invités du milieu du cinéma. La remise des Prix du cinéma suisse aura lieu le 13 mars au Bâtiment des Forces Motrices à Genève. Du 9 au 15 mars 2015 aura lieu à Zurich et à Genève la semaine des nominés, lors de laquelle le public pourra voir les films nominés en salle et discuter avec les professionnels du cinéma.

Au total, 88 films sont inscrits dans les 11 catégories du Prix du cinéma suisse 2015 ; ils ont été visionnés et jugés par les quelque 300 membres de l’Académie du Cinéma suisse. Les résultats du vote à bulletin secret servent de recommandation à la commission de nomination.

Nominations au Prix du cinéma suisse 2015
«Meilleur film de fiction» – CHF 25 000 par nominé
BOUBOULE, Bruno Deville, CAB Productions SA
CHRIEG, Simon Jaquemet, Hugofilm Productions GmbH
DER KREIS, Stefan Haupt, Contrast Film Zürich
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN, Stina Werenfels, Dschoint Ventschr Filmproduktion AG
PAUSE, Mathieu Urfer, Box Productions

«Meilleur documentaire » – CHF 25 000 par nominé
ELECTROBOY, Marcel Gisler, Langfilm
IRAQI ODYSSEY, Samir, Dschoint Ventschr Filmproduktion AG
TABLEAU NOIR, Yves Yersin, Ateliers MERLIN Sàrl
THULETUVALU, Matthias von Gunten, HesseGreutert Film AG
YALOM'S CURE, Sabine Gisiger, Das Kollektiv für audiovisuelle Werke GmbH

«Meilleur court métrage» – CHF 10 000 par nominé
DISCIPLINE, Christophe M. Saber, Box Productions
EN AOÛT, Jenna Hasse, Galão com Açúcar
LA PETITE LEÇON DE CINÉMA: LE DOCUMENTAIRE, Jean‐Stéphane Bron, Milos-Films SA
PETIT HOMME, Jean‐Guillaume Sonnier, Casa Azul Films
TIŠINA MUJO, Ursula Meier, Bande à part Films

«Meilleur film d‘animation» – CHF 10 000 par nominé
AUBADE, Mauro Carraro, Nadasdy Film
MESSAGES DANS L'AIR, Isabelle Favez, Nadasdy Film
TIMBER, Nils Hedinger, prêt-à-tourner Filmproduktion GmbH

«Meilleur scénario» – CHF 5 000 par nominé
BOUBOULE (Antoine Jaccoud, Bruno Deville), CAB Productions SA
DER KREIS (Stefan Haupt, Christian Felix, Ivan Madeo, Urs Frey), Contrast Film Zürich
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Stina Werenfels, Boris Treyer), Dschoint Ventschr Filmproduktion AG

«Meilleure interprétation féminine» – CHF 5 000 par nominée
Ursina Lardi, in UNTER DER HAUT
Sylvie Marinkovic, in CURE – THE LIFE OF ANOTHER
Sabine Timoteo, in DRIFTEN

«Meilleure interprétation masculine» – CHF 5 000 par nominé
Baptiste Gilliéron, in PAUSE
Benjamin Lutzke, in CHRIEG
Sven Schelker, in DER KREIS

«Meilleure interprétation dans un second rôle» – CHF 5 000 par nominé
Nils Althaus, in PAUSE
Peter Jecklin, in DER KREIS
Ella Rumpf, in CHRIEG

«Meilleure musique de film» – CHF 5 000 par nominé
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Peter Scherer)
ELECTROBOY (Balduin)
PAUSE (Mathieu Urfer, Marcin de Morsier, John Woolloff, Ariel Garcia)
YALOM'S CURE (Balz Bachmann)

«Meilleure photographie» – CHF 5 000 par nominé
CHRIEG (Lorenz Merz)
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Lukas Strebel)
THULETUVALU (Pierre Mennel)

«Meilleure montage» – CHF 5 000 par nominé
CHRIEG (Christof Schertenleib)
DER KREIS (Christoph Menzi)
ELECTROBOY (Thomas Bachmann)

Choix des nominés Le Département fédéral de l’intérieur choisit les cinq membres de la commission de nomination parmi les membres de l’Académie du Cinéma Suisse. La commission élit les nominés en se basant sur les recommandations des 300 membres de l’Académie. Présidée par Ivo Kummer, chef de la section Cinéma de l’Office fédéral de la culture, la commission de nomination est composée des personnalités suivantes : John Canciani, directeur artistique, Internationale Kurzfilmtage, Winterthour ; Irene Genhart, journaliste indépendante, Zurich ; Séverine Cornamusaz, réalisatrice, Lausanne ; Romed Wyder, réalisateur et producteur, Brigue ; Ulrich Grossenbacher, réalisateur et caméraman, Langenthal.

La Semaine des nominés En marge de la cérémonie de remise des prix, la Semaine des nominés consacrée aux films nominés aura lieu du 9 au 15 mars 2015 aux Cinémas du Grütli à Genève et au Filmpodium à Zurich. Cette manifestation offre l’occasion au public de dialoguer directement avec les professionnels du cinéma.

La remise des prix La 18e cérémonie du Prix du cinéma suisse aura lieu le vendredi 13 mars 2015 au Bâtiment des Forces motrices à Genève en présence du conseiller fédéral Alain Berset. Cette reconnaissance officielle donnée à la création cinématographique suisse est un engagement de l’Office fédéral de la culture. La cérémonie est réalisée en partenariat avec la SRG SSR et l’Association « Quartz » Genève Zürich et en collaboration avec SWISS FILMS, l’Académie du Cinéma Suisse et les Journées de Soleure.

Die Nominierten für den Schweizer Filmpreis 2015 wurden heute im Rahmen der Nacht der Nominationen bekannt gegeben, an welcher sich rund 600 Gäste aus der Filmbranche im Konzertsaal Solothurn zur feierlichen Ankündigung trafen. Die Preisverleihung des Schweizer Filmpreises findet am 13. März im Bâtiment des Forces Motrices in Genf statt. Das Publikum kann während der Woche der Nominierten vom 9. bis 15. März 2015 in Zürich und Genf die nominierten Filme im Kino sehen und mit Filmschaffenden diskutieren. Für den Schweizer Filmpreis 2015 sind insgesamt 88 Filme in 11 Kategorien angemeldet, diese wurden von rund 300 Mitgliedern der Schweizer Filmakademie gesichtet und beurteilt. Die Resultate der anonymen Abstimmung dienen der Nominationskommission als Empfehlung.

Nominationen für den Schweizer Filmpreis 2015

«Bester Spielfilm» – je Nomination CHF 25'000
BOUBOULE, Bruno Deville, CAB Productions SA
CHRIEG, Simon Jaquemet, Hugofilm Productions GmbH
DER KREIS, Stefan Haupt, Contrast Film Zürich
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN, Stina Werenfels, Dschoint Ventschr Filmproduktion AG
PAUSE, Mathieu Urfer, Box Productions

«Bester Dokumentarfilm» – je Nomination CHF 25'000
ELECTROBOY, Marcel Gisler, Langfilm
IRAQI ODYSSEY, Samir, Dschoint Ventschr Filmproduktion AG
TABLEAU NOIR, Yves Yersin, Ateliers MERLIN Sàrl
THULETUVALU, Matthias von Gunten, HesseGreutert Film AG
YALOM'S CURE, Sabine Gisiger, Das Kollektiv für audiovisuelle Werke GmbH

«Bester Kurzfilm» – je Nomination CHF 10'000
DISCIPLINE, Christophe M. Saber, Box Productions
EN AOÛT, Jenna Hasse, Galão com Açúcar
LA PETITE LEÇON DE CINÉMA: LE DOCUMENTAIRE, Jean‐Stéphane Bron, Milos-Films SA
PETIT HOMME, Jean‐Guillaume Sonnier, Casa Azul Films
TIŠINA MUJO, Ursula Meier, Bande à part Films

«Bester Animationsfilm» – je Nomination CHF 10’000
AUBADE, Mauro Carraro, Nadasdy Film
MESSAGES DANS L'AIR, Isabelle Favez, Nadasdy Film
TIMBER, Nils Hedinger, prêt-à-tourner Filmproduktion GmbH

«Bestes Drehbuch» – je Nomination CHF 5'000
BOUBOULE (Antoine Jaccoud, Bruno Deville), CAB Productions SA
DER KREIS (Stefan Haupt, Christian Felix, Ivan Madeo, Urs Frey), Contrast Film Zürich
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Stina Werenfels, Boris Treyer), Dschoint Ventschr Filmproduktion AG

«Beste Darstellerin» – je Nomination CHF 5'000
Ursina Lardi, in UNTER DER HAUT
Sylvie Marinkovic, in CURE – THE LIFE OF ANOTHER
Sabine Timoteo, in DRIFTEN

«Bester Darsteller» – je Nomination CHF 5'000
Baptiste Gilliéron, in PAUSE
Benjamin Lutzke, in CHRIEG
Sven Schelker, in DER KREIS

«Beste Darstellung in einer Nebenrolle» – je Nomination CHF 5’000
Nils Althaus, in PAUSE
Peter Jecklin, in DER KREIS
Ella Rumpf, in CHRIEG

«Beste Filmmusik» – je Nomination CHF 5’000
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Peter Scherer)
ELECTROBOY (Balduin)
PAUSE (Mathieu Urfer, Marcin de Morsier, John Woolloff, Ariel Garcia)
YALOM'S CURE (Balz Bachmann)

«Beste Kamera» – je Nomination CHF 5’000
CHRIEG (Lorenz Merz)
DORA ODER DIE SEXUELLEN NEUROSEN UNSERER ELTERN (Lukas Strebel)
THULETUVALU (Pierre Mennel)

«Beste Montage» – je Nomination CHF 5’000
CHRIEG (Christof Schertenleib)
DER KREIS (Christoph Menzi)
ELECTROBOY (Thomas Bachmann)

Wahl der Nominierten
Das Eidgenössische Departement des Innern wählt eine fünfköpfige Kommission aus den Mitgliedern der Schweizer Filmakademie. Diese spricht die Nominationen basierend auf den Empfehlungen der 300 Mitglieder der Akademie aus. Die von Ivo Kummer, Leiter Sektion Film BAK, präsidierte Nominationskommission setzt sich aus folgenden Akademie-Mitgliedern zusammen: John Canciani, künstlerischer Leiter, Internationale Kurzfilmtage, Winterthur; Irene Genhart, unabhängige Journalistin, Zürich; Séverine Cornamusaz, Regisseurin, Lausanne; Romed Wyder, Regisseur und Produzent, Brig; Ulrich Grossenbacher, Regisseur und Kameramann, Langenthal.

Die Woche der Nominierten In der Woche der Preisverleihung vom 9. bis 15. März 2015 widmet sich die Woche der Nominierten in den Cinémas du Grütli in Genf und im Filmpodium in Zürich den nominierten Filmen. Die öffentlichen Veranstaltungen bilden das Rahmenprogramm zur Preisverleihung und bieten dem Publikum Gelegenheit, in einen direkten Dialog mit den Filmschaffenden zu treten.

Die Preisverleihung Die 18. Verleihung des Schweizer Filmpreises in Anwesenheit von Herrn Bundesrat Alain Berset findet am Freitag 13. März 2015 im Bâtiment des Forces Motrices in Genf statt. Die Ehrung des einheimischen Filmschaffens wird vom Bundesamt für Kultur BAK mit den Partnern SRG SSR und der Association «Quartz» Genève Zürich realisiert und in Zusammenarbeit mit Swiss Films, der Schweizer Filmakademie und den Solothurner Filmtagen organisiert.